Kilda en mots

Kilda poétique – rocher solitaire

The cliffs of Dùn - Photo by Thomas Black

The cliffs of Dùn – Photo by Thomas Black

 

Ce poème a été publié dans le numéro 167 de la revue Verso (Flot des yeux, pierres & chevaux, décembre 2016).

rocher solitaire
égaré quelque part
si loin du monde
silencieux
longtemps pourtant
le murmure des vents
a colporté les cris d’enfants
écho lointain d’un temps révolu
sur les falaises une fleur s’ouvre
comme la promesse d’un printemps encore
fragile
soumis à la morsure du Nord
plus bas dans la baie
quelques volatiles se pavanent sur les ruines
d’un village construit par les Hommes
des moutons gambadent
paisiblement
insensibles à la mélancolie des lieux
et toujours le vacarme de
l’océan
toujours cette lutte acharnée avec l’île
abandonnée
déjà morte
dont le nom s’efface sous l’assaut des marées

 

©Clément Bollenot, tous droits réservés, 2015.

Publicités

7 réflexions sur “Kilda poétique – rocher solitaire

  1. Pingback: S’éloignant dans les ombres | Kilda

  2. Pingback: Une publication pour Kilda |

  3. Pingback: Une actu dynamique ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s