Kilda en mots

S’éloignant dans les ombres

Ce poème a été publié dans le numéro 168 de la revue Verso (J’aimerais te connaître, mars 2017).

Clément avait signé un précédent poème dans lequel il évoquait Hirta. Dans celui-ci, il s’inspire d’une pratique dangereuse du quotidien des hommes de Saint Kilda : la collecte des œufs et la chasse aux oiseaux sur les falaises vertigineuses de l’île. Quelle en sera l’issue ici ?

Les dangereuses falaises de Saint Kilda, photographie Jim Richardson.

Les dangereuses falaises de Saint Kilda, photographie Jim Richardson.

 

s’éloignant dans les ombres
les falaises
déchirent les flots
noyant l’insensée certitude des lieux
quelque part
un homme se souvient
il se souvient d’un nid
d’un oiseau
d’une aile
d’un frôlement
il se souvient d’un appui qui se dérobe
le cri d’un enfant
et
alors que tout semble terminé
cette lumière vive
soudaine
cette chute sans fin
vers le petit matin

 

©Clément Bollenot, tous droits réservés, 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s