Autour de Kilda

The lost songs of St Kilda

The lost songs of St Kilda au sommet du classement de la musique classique

Il y a quelques semaines de cela, un album de chansons perdues de St Kilda est entré directement au sommet du classement des ventes des albums de musique classique en Grande-Bretagne.

L’album intitulé The lost songs of St Kilda a été épuisé quelques heures seulement après sa sortie. L’histoire est originale puisque l’album révèle le talent d’un artiste décédé il y a peu de temps. Plus incroyable encore, l’album a été enregistré sur un micro à 3 livres sterling dans une maison d’accueil à Edimbourg par un retraité appelé Trevor Morrison. Les titres ont été retravaillés par plusieurs compositeurs éminents, incluant Sir James Macmillan, Craig Armstrong -nominé au Mercury Prize– Christopher Duncan,  Rebecca Dale et  le batteur Francis Macdonald.

cover2

Pour fêter la sortie de l’album, Sir James a effectué un voyage de huit heures en bateau pour jouer un concert spécial au piano sur les îles – c’était d’ailleurs la première fois que de la musique fut entendue sur St Kilda depuis son évacuation en 1930 ! C’est aussi la première fois qu’un piano fut transporté là-bas. L’instrument a été démonté pour le voyage, puis ré-assemblé sur place pour le concert.

Sir James a déclaré : « Ce fut un grand plaisir d’être impliqué dans ce projet. Cette interprétation des vieilles chansons de St Kilda par Trevor Morrison est réellement poignante et envoûtante. Il joue avec une vraie sensibilité de musicien, et communique la beauté et la simplicité de cette musique perdue. En tant que musicien, c’était merveilleux de constater que  tant de mes collègues écossais ayant différentes sensibilités musicales répondent aux originaux avec leur propre point de vue ».

Pendant la seconde Guerre mondiale, Trevor Morrison alors âgé de 10 ans, vivait sur la côte ouest de l’île de Bute. C’est là-bas qu’il appris le piano avec l’un des anciens habitants de St Kilda, évacué quelques années plus tôt de l’île. Au soir de sa vie, alors qu’il vivait dans une maison d’accueil et souffrant d’une santé fragile, Trevor s’est débrouillé pour se souvenir des mélodies anciennes que son professeur lui jouait. Des mélodies directement entendues par le professeur lorsqu’il vivait encore sur St Kilda. Stuart McKenzie, bénévole dans cette maison d’accueil, a proposé de les enregistrer.

Avant la mort de Trevor en 2012, il a écrit une lettre remerciant ceux qui l’ont aidé à enregistrer les chansons dont il dit avoir été hanté toute sa vie, transmettant le vœu « que ces quelques mélodies de ces îles oubliées puissent être conservées et qu’elles aient un avenir. »

Nous vous proposons ici d’écouter un extrait de cet album.

A noter également, la cover de cet album est une photographie de John Dyer. Le même qui nous a autorisé a utiliser l’une de ses photos pour la nouvelle identité visuelle de notre projet… Prochainement dévoilée sur notre site. Restez connectés !

A partir d’articles originaux traduits par Valérie G., arrangements Clément B.

__

Pour aller plus loin, des articles en anglais :

http://www.bbc.com/news/uk-scotland-highlands-islands-37389502

http://www.bbc.com/news/uk-scotland-highlands-islands-37307195

http://www.scotsman.com/news/concert-brings-lost-songs-of-st-kilda-back-to-archipelago-1-4225003

Publicités

17 réflexions sur “The lost songs of St Kilda

  1. Pingback: Une nouvelle identité visuelle pour notre projet ! | Kilda

  2. Pingback: Les flyers sont arrivés ! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s