Actus

Concours de dessin 2017 : découvrez le lauréat de la catégorie Oiseaux

Bonjour à toutes et tous,

On continue de révéler les lauréats des différentes catégories du concours de dessin. Après les Paysages, l’Océan et les Personnages, place aujourd’hui à la révélation du dernier finaliste avec la découverte du choix du jury pour la catégorie Oiseaux. Ici aussi les débats ont été vifs entre les membres du jury qui ont longuement hésité avant de voter pour rendre leur verdict final. Voici donc l’œuvre lauréate. Nous vous conseillons de cliquer sur l’image pour observer les détails en qualité optimale.

St Kilda, sanctuaire d’oiseaux, Estelle Duclay, France

Félicitations à Estelle Duclay, artiste pastelliste amateur. Son œuvre, St Kilda, sanctuaire d’oiseaux, a su convaincre le jury pour plusieurs raisons. Tout d’abord, son incontestable originalité. Elle est en effet différente de ce que nous pensions voir ici. Hommage aux macareux et à la richesse de St Kilda, plus important sanctuaire d’oiseaux marins d’Europe, c’est aussi un rappel de la fragilité de notre écosystème qui, jour après jour, se dégrade. Le jury a été sensible à la mise en avant de la thématique environnementale de l’œuvre qui fait écho aux articles que nous avons publiés ici. La foule de détails qui composent le tableau, l’harmonie des couleurs et la maîtrise des pastels sont des critères qui ont été appréciés par le jury. La représentation au centre de l’île d’Hirta comme lieu de vie de ces oiseaux, permet de renforcer le lien entre les trois représentations et l’archipel. Le jury a apprécié la profonde réflexion qui a permis à Estelle Duclay de nous proposer cette vision singulière, teintée d’espoir.

L’artiste nous a dévoilé son cheminement vers la réalisation de St Kilda, sanctuaire d’oiseaux : « Suite à un message laissé sur mon blog, vous m’avez fait découvrir l’archipel de St Kilda et le Projet Kilda, ce dont je vous remercie. J’ai été émerveillée par la beauté du paysage de ce site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1986. J’ai notamment découvert qu’au cœur de ces falaises abruptes, escarpées, vertigineuses, et souvent balayées par des pluies et vents violents, se trouvait un véritable refuge pour des colonies d’espèces d’oiseaux rares et en voie d’extinction. Sensible à tout ce qui concerne l’écologie et la protection animale, j’ai été particulièrement touchée par votre article sur la menace du réchauffement climatique et ses conséquences sur les oiseaux marins de St Kilda. Plusieurs photos montrant des magnifiques macareux moines ont retenues mon attention, ce qui m’a incité à participer à votre concours et à réaliser ce tableau ».

Et elle poursuit ses explications sur l’œuvre : « Ce tableau (30 x 40 cm) est réalisé au pastel sec Rembrandt sur Pastelmat, et les détails sont travaillés avec des crayons Conté et Faber-Castell Pitt. A partir de photos trouvées çà et là, j’ai imaginé 3 scènes gravitant autour d’une représentation de St Kilda flottant entre océan et nuages, pour essayer de faire prendre corps à un message d’espoir :
En bas à gauche, est dessiné un bébé macareux moine dans la main de l’homme : si les conditions de vie sont extrêmement hostiles pour l’Homme en ce lieu, son engagement est néanmoins essentiel pour le préserver.
En haut à gauche est représenté un macareux une fois adulte gambadant dans l’herbe et plein de vie ! Cela contraste avec une nature inhospitalière matérialisée par l’océan, le vent, les falaises.
A droite, un groupe de macareux dont un regardant vers l’horizon (perpétuer l’espèce), un autre tenant des bouts de bois dans son bec (construction de l’habitat) se tient sur un point culminant baigné par le soleil dans un jeu subtil d’ombres et de lumières : la photo originale m’a tout de suite séduite car elle montre en quelques sorte le triomphe de l’espèce malgré les menaces qui pèsent sur elle. Ainsi, au travers de ce tableau, j’ai voulu mettre en avant l’une des facettes de St Kilda, à savoir un sanctuaire pour les oiseaux marins. Au-delà des conditions géographiques et climatiques hostiles, cet archipel nous connecte à un patrimoine merveilleux et profondément beau par l’harmonie de ses couleurs et de ses formes. Il nous rappelle également l’engagement nécessaire pour préserver cette nature fragile et montrer que c’est possible grâce à « un coup de pouce » de l’Homme ».

Merci pour cette réalisation Estelle. Nous vous invitons à visiter son site internet qui vous donnera un aperçu de son travail largement inspiré par la nature et la beauté des paysages. Estelle est donc la dernière des quatre finalistes. A ce titre, elle remporte déjà un prix. Vous connaissez désormais les quatre candidats à la victoire finale. Pour désigner le vainqueur, il vous suffira de venir voter pour votre œuvre favorite sur notre site internet. Les votes seront ouvert du samedi 24 juin au vendredi 7 juillet minuit. A suivre donc,

 

L’équipe du projet Kilda

Publicités

7 réflexions sur “Concours de dessin 2017 : découvrez le lauréat de la catégorie Oiseaux

  1. Pingback: St Kilda, sanctuaire d’oiseaux : lauréat du concours de dessin KILDA 2017 – Votez pour désigner le vainqueur ! – Art4feel Paris

  2. Pingback: Concours KILDA – 2e Edition : lauréats et vote des internautes. | Atelier CAPACITES

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s