Voyage

Road trip en Écosse #14 : sur la route d’Inverness !

Quatorzième épisode de notre road trip estival en Écosse (du 26 juillet au 11 août 2017), toujours rédigé à partir de mon carnet de bord. C’est avec de bonnes chaussures de marche et un gros sac à dos que nous sommes partis à la découverte d’un pays à la beauté fascinante. Dernière ligne droite du voyage après avoir quitté Skye pour Inverness à travers des paysages sublimes et sauvages.

(Pour visualiser les photos en qualité optimale, cliquez dessus).

14 – Sur la route d’Inverness ! (6 août 2017)

C’est avec un petit pincement au cœur que nous prenons congés de Mrs Beaton, la patronne du B&B (des caravanes). Mon regard s’accroche aux deux petites embarcations de Go To St Kilda restées à quai en ce dimanche matin. La baie de Uig est toujours aussi belle, encore plongée dans sa torpeur dominicale. Le soleil fait son apparition. À l’arrêt de bus, le Citylink 915 de 9h30 en direction de Portree est déjà là. Nous montons. Quelques minutes plus tard, Uig disparaît. Nous empruntons la route vers Portree dont les paysages nous sont presque familiers désormais. Mais qu’il nous faut quitter. Déjà.

L’étape du jour nous fait passer dans la dernière partie du voyage, après la grande aventure sur Skye et St Kilda, but ultime, couronnement d’un road trip déjà mémorable. Peu à peu, nous allons revenir vers le monde des humains.

10h. Nous descendons à Portree. Le bus poursuit ensuite sur Glasgow et on s’aperçoit qu’il passait par Kyle of Lochalsh, là où nous devons aller prendre le train pour Inverness. Tant pis, il est déjà parti, on fera comme on avait prévu ! 11h. Le Citylink à destination d’Inverness démarre. On aurait pu le prendre jusqu’à son terminus, mais nous avons réservé un train qui part de Kyle of Lochalsh à 15h12. Les paysages qu’il traverse sont somptueux, parait-il. Cette fois-ci, le bus est presque plein, ce qui change de notre départ d’Uig où nous étions les deux seuls passagers à bord ! Jusqu’à Broadford, nous retrouvons avec plaisir les paysages traversés à l’aller. Nous retrouvons les Cuillins Hills, majestueuses, désertiques, presque lunaires. A Sligachan, au pied des montages, nous recroisons l’embranchement vers la route mythique de Talisker. Après Broadford, nous laissons de côté une autre route mythique, celle d’Elgol, sur notre droite pour redescendre vers le continent. Le relief s’adoucit, les forêts reprennent leur place. La côte change, on se croirait en Scandinavie, les fjords ne sont pas loin… Le bus traverse le pont qui relie Skye à l’Écosse depuis 1995 et nous dépose à Kyle of Lochalsh, départ (ou terminus !) des trains vers Inverness. Nous pique-niquons face à Skye, profitant encore une fois de la vue qui s’offre à nous. Comme nous avons encore un petit creux, nous entrons nous poser boire un thé et déguster un breakfast végétarien au Hector’s Bothy, une petite adresse bien sympa et pas chère.

Le pont qui relie Skye et ses montagnes à Kyle of Lochalsh

15h. Nous voici de retour à la gare. Après trois jours sans prendre le train, on commencerait presque à trouver le temps long ! 15h12, le train s’ébranle doucement. Nous sommes bien installés dans de confortables fauteuils. Notre wagon est clairsemé : tant mieux, le voyage s’annonce paisible pour une reconnexion en douceur. Le Routard n’a pas menti : la ligne de chemin de fer qui relie Kyle of Lochalsh à Inverness est splendide. Sur les trois quarts du chemin, les paysages touchent au sublime, le dernier quart étant plus habituel, entre petites collines, forêts et champs, les bourgs devenant de plus en plus gros à l’approche d’Inverness. Mais les trois premiers quarts de trajet, un vrai régal !!! D’abord une côte, magique, avec du relief, des forêts, presque des fjords. Et puis des montagnes aux luxuriantes forêts, le long de cours d’eau et de lochs… Entre rivière et forêts, nous observons sur plusieurs miles des troupeaux de biches et de cerfs. Magnifique spectacle. Nous sommes frappés par la beauté de la nature sauvage qui s’offre à nous. On sentirait presque se réveiller quelque chose d’enfoui, très loin; on entendrait presque cet appel — Call of The Wild — résonner au plus profond de notre être. Allez-y, vous pourrez le vérifier par vous-même. Et en prendre plein les yeux, c’est déjà pas si mal !

17h47. Le train s’arrête pour de bon à Inverness, capitale des Highlands. Changement d’ambiance, on retrouve les repères de la ville et l’activité dans cette ville qui compte près de 90000 habitants. Nous faisons le trajet à pied jusqu’à notre Guest House. Nous avons l’habitude désormais, et nos sacs ne semblent plus si lourds. La chambre est vraiment chouette et confortable, ça change de nos dernières nuits plus « rustiques ». Notre hôte nous accueille en nous donnant des « My Darling ! » pour nous mettre dans l’ambiance. On part ensuite faire un petit tour dans la vieille ville, de l’autre côté de la rivière Ness. Nous traversons par une passerelle qui nous rappelle celle du quartier St Vincent à Lyon. Inverness est vraiment une petite ville sympa dans laquelle règne une ambiance détendue. La ville est aérée, sans grands immeubles et elle est entourée de vert. Pour manger (et pour changer un peu !), nous réussissons à obtenir une table chez Zizzi, excellent restaurant italien. La salle est pleine, les clients font la queue jusque dans la rue pour apercevoir le pizzaïolo dans ses œuvres. On a bien fait de suivre la mode locale et d’arriver au restaurant avant 19h pour avoir de la place.

A suivre…

Clément B.

Publicités

18 réflexions sur “Road trip en Écosse #14 : sur la route d’Inverness !

  1. Bonjour Clément,
    Ton article va m’être précieux car mon second manuscrit se déroule à Inverness (chef d’oeuvre ou MASTERPIECE).
    « Un morceau de ta réalité dans mon monde imaginaire »!
    Je te souhaite une bien belle journée, et encore merci pour ce trés bon moment.
    Tony

    Aimé par 2 personnes

    • Oui à cet étape pas mal de nostalgie car le voyage touchait à sa fin… Plus que 2 articles après celui-ci.
      Heureusement que le retour fut progressif après l’expérience St Kilda, ça aurait été trop violent sinon !

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Road trip en Écosse #15 : On a vu le monstre du Loch Ness ! |

  3. Pingback: Road trip en Écosse #16 : Voir Glasgow et partir |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s